Préparer, réparer et re-parer les Fêtes de fin d’année avec le réseau RESSOURCES

Mardi 15 Décembre 2015

Dépenser moins pour plus de solidarité !

Selon les résultats publiés dans l'étude de Deloitte sur les prévisions d'achats des Belges en cette fin d'année, quand il s’agit de faire des cadeaux, le prix est le premier facteur de décision. Or depuis plusieurs années, les consommateurs belges font l’expérience d’une réduction de leur pouvoir d’achat et sont en quête d'alternatives.
C'est ici que les acteurs du réemploi peuvent jouer un rôle ! La prévision du budget des dépenses de fin d’année s'élève 453€ *, avec comme premier poste les cadeaux, pour 241€. Sachant que les produits de seconde main sont vendus en moyenne à 1/3 du prix neuf… il s'agirait de faire quelque 160 € d'économie réalisée en choisissant de faire ses achats en boutique de seconde main.
Illustrons avec l'exemple du livre qui occupe la première place des cadeaux les plus populaires. Il est proposé dans nos boutiques avec un prix qui varie entre 1€ pour un poche et 10€ pour un livre d’art soit jusqu’à 10 moins cher ou 10 fois plus de livres pour le même prix ! Et sans compter que l'on peut tomber sur une 1er édition, des livres épuisés dans les librairies ou des petits trésors vintage...
Cet exemple est valable pour les autres produits disponibles dans le réseau RESSOURCES : vêtements, Livres, CD, accessoires, vêtements, informatique, et mêmes chèques cadeaux pour ceux qui ont moins d'idées !
Passer dans les Boutiques du réseau, c'est aussi trouver des idées à faire chez soi, trouver une solution pour les objets dont on a plus besoin ou participer aux ateliers créatifs proposés pendant l'action...

Des cadeaux qui ont du SENS

Les boutiques des acteurs du réseau RESSOURCES participent à des projets d'économie sociale, leurs bénéfices sont donc intégralement versés à leur objet social qu'il s'agisse de création d'emplois, de soutien à des populations fragilisées ou au développement de projets de solidarité et de développement ici en Belgique ou dans le Sud.

Dire STOP à la surproduction des biens

Rien qu’à Bruxelles, ce sont 3kg de réutilisable par an et par habitant qui sont remis sur le marché grâce au travail de collecte, tri et revalorisation des membres du réseau. Faire ses achats en boutique de seconde main permet de réduire son impact environnemental et de réduire les déchets, une façon efficace de participer à la dynamique de la Semaine européenne de la réduction des déchets.

Découvrez nos vitrines en images… 
 

Fichiers utiles