Nos propositions

Un regard vers le passé

En se fédérant, les membres de RESSOURCES ont atteint des résultats significatifs au cours de ces 10 dernières années. Parmi les acquis, citons :

  • deux dispositifs régionaux d'agrément et de subsidiation de la réutilisation;
  • un arrêté du gouvernement wallon réglementant la collecte textile, protégeant ainsi le secteur contre les collectes illégales ;
  • un accord de collaboration avec Recupel portant sur l'accès au gisement et la rémunération de l'activité de Centre de Transbordement Régional (CTR);
  • le développement de ressourceries® en Wallonie, en collaboration avec les intercommunales ;
  • une représentation officielle auprès des instances régionales de concertation en environnement (Commission Régionale des Déchets – CRD en Wallonie) et en économie sociale (Conseil Wallon de l'Economie Sociale en Wallonie et Plate-Forme de l'Economie Sociale à Bruxelles) ;
  • trois projets visant l'amélioration de la qualité (ElectroREV et Rec'Up) et garantissant l'usage éthique des biens collectés (Solid'R) ;
  • un ancrage fort au sein du monde associatif environnemental et de l'économie sociale.

Aujourd'hui

A ces résultats positifs s'ajoute un contexte européen favorable. En effet, dans la hiérarchie de traitement des déchets définie par la nouvelle directive cadre des déchets, la préparation au réemploi/réutilisation figure en deuxième position, prioritairement au recyclage.
Il serait logique que cet avantage se concrétise dans les politiques d'économie circulaire qui seront mises en œuvre tant au niveau européen via son cadre législatif, que par les régions.

Demain

Il reste encore de nombreux défis à relever. Le contexte dans lequel évolue l'économie sociale se complexifie et évolue perpétuellement. Des matières aussi diverses que la TVA, les marchés publics, les aides d'état ont un impact direct sur la vie des entreprises d'économie sociale.
Deux crises successives ont affecté l'économie sociale comme tout le secteur économique et la régionalisation qui est en cours réserve des surprises qui ne seront sans doute pas toutes agréables.

Concrètement, RESSOURCES entend :

  • améliorer et renforcer les dispositifs d'agrément actuellement en vigueur ;
  • renforcer la visibilité de ses membres et sensibiliser au réflexe « récup » ;
  • développer les territoires couverts par une ressourcerie® ;
  • renforcer et diffuser l'image de qualité et de solidarité véhiculée par les trois labels du secteur ;
  • développer le réemploi/réutilisation des matières, soit comme matériaux, soit comme nouveau produits remanufacturés ou upcyclés.

La tâche de RESSOURCES encore n'est pas terminée... Elle continuera à  mobiliser son équipe et ses membres afin de remporter ces défis !